Gestion des risques

Toutes les organisations s’efforcent d’améliorer leurs performances. Pour ce faire, ils prennent

risques dont l’origine vient de

– Les risques environnementaux : l’environnement évolue de manière incertaine en fonction

des risques ou des événements imprévisibles (par exemple, l’émergence d’un concurrent, l’augmentation du prix des matières premières).

(par exemple, les variations des prix des matières premières, les modifications de la réglementation) ; cependant, dans la recherche de résultats, il doit

Dans la recherche de résultats, il doit prendre des décisions malgré ces aléas.

– L’horizon temporel des risques : il correspond à l’échéance possible des risques et peut être divisé en plusieurs catégories à court, moyen et long terme. Plus l’horizon temporel est long, mieux le risque peut être prédit, plus le risque est prévisible ; plus l’horizon temporel est court, moins le risque est contrôlable.

PARTIE I Facteurs de risque internes

Les risques internes sont dus à des problèmes liés à l’organisation et au fonctionnement de l’entreprise.

organisation

Il existe de nombreux types différents de facteurs de risque internes, par exemple

– Risques liés à l’hygiène et à la sécurité dans l’organisation.

Il s’agit, par exemple, de risques liés aux normes de sécurité à respecter dans les locaux, aux conditions d’hygiène ou aux risques pour la sécurité des employés et des clients.

Ces risques correspondent à des facteurs internes car ils sont le résultat de problèmes liés à l’organisation et le fonctionnement de l’entreprise

– Risques liés à une mauvaise gestion.

Il s’agit, par exemple, des risques liés à une mauvaise gestion de la trésorerie ou des risques entraînant une perte de revenus.

Ces risques sont des facteurs internes car l’entreprise n’est pas en mesure de gérer ses propres affaires.

Ces risques correspondent à des facteurs internes car ils résultent de problèmes liés à l’organisation.

et le fonctionnement de l’entreprise

PARTIE II Facteurs de risque externes

Les risques externes sont liés à des changements dans l’environnement de l’organisation, c’est-à-dire les acteurs et les paramètres qui les influencent.

Les acteurs qui interviennent et les paramètres qui l’entourent. Nous distinguons, par exemple

– Changements dans la demande : lorsque la demande diminue, l’organisation risque

une baisse des ventes et donc du chiffre d’affaires.

Si la tendance de la demande est à la hausse, il y a un risque que l’organisation ne puisse pas suivre.

Si la demande augmente, le risque est que l’organisation ne puisse pas faire face à cette augmentation et ne puisse pas satisfaire ses clients.

– Obsolescence : lorsqu’un produit est devenu obsolète en raison de la mode ou de la technologie.

Le changement technologique. Le risque d’obsolescence d’un produit est la perte de la valeur et de l’intégrité du produit.

Le risque d’obsolescence des produits est la perte de valeur et d’avantage laissée à la concurrence qui proposera des produits à la pointe de la technologie qui désavantageront l’organisation.

Ce qui entraînera des pénalités pour l’organisation ;