Recevez 10 fiches révision ci-dessous puis découvrez les Cours de votre BTS ici here.

Il s’agit d’une des conséquences perverses de la démarche s’attaquant à l’hégémonie des mathématiques dans les filières scientifiques. Les sections « S » sont devenues des sections généralistes, dans lesquelles les mathématiques et les sciences sont enseignées de manière superficielle, ce qui favorise une nouvelle forme d’élitisme. Cette option pourrait en effet favoriser l’acquisition d’une culture scientifique et motiver les candidats indécis. C’est pourquoi la mission considère qu’il faut envoyer un message fort aux bacheliers et aux étudiants, sous forme d’un prérecrutement, de nature à transformer l’image des études universitaires scientifiques longues.

En Suède, le programme NTA qui a débuté en 1997 propose aux élèves une approche empirique de la science et offre aux enseignants quatorze thèmes de travail avec du matériel et une formation adaptée. Aujourd’hui il touche fifty four municipalités et 60 établissements scolaires, mais il reste fondé sur la base du volontariat des établissements et des enseignants. Une évaluation de ce travail a été réalisée en juin 2003 par plusieurs chercheurs du département de science de l’éducation de l’Université de Linköping.

Quand des expériences sont réalisées en classe, c’est généralement par l’enseignant, les élèves étant réduits au rôle de spectateurs. L’acquisition d’une démarche intellectuelle proprement scientifique est abandonnée au revenue de l’apprentissage de définitions et de procédés standards. Beaucoup de gens pensent que les vraies sciences n’existent que dans des laboratoires équipés de matériel de pointe extrêmement coûteux, et non dans les choses ordinaires de la vie quotidienne, estime ainsi Joseph P. O’Connor, co-auteur, avec Svein Sjøberg de l’ouvrage précité. Le manque d’intérêt pour les sciences se retrouve à l’échelon des gouvernants. «Nombreux sont les ministres de l’Éducation qui ne disposent pas des informations concernant les improvements dans le domaine de l’enseignement des sciences», souligne Wataru Iwamoto, directeur de la division de l’enseignement secondaire, technique et professionnel de l’UNESCO.

Il nous a ensuite fallu mettre tout cela en pratique au cours d’un stage de 80h. J’ai choisi de vivre cette expérience au Secours Catholique du Mans, où j’ai enseigné le français à un public migrant avec une collègue de promo. Autant vous dire que ce stage nous a beaucoup marquées, car il fut riche en émotions, en découverte et en partage.

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *